Chroniques En continu

Un subterfuge de Costco dénoncé par ses clients

Costco se fait accuser par ses clients d’utiliser un subterfuge pour faire mousser la popularité de sa carte de crédit et le renouvellement automatique de la carte de membre. On parle d’expérience « désagréable », de « tordage de bras », de pratique « insistante », « insultante » et « harcelante ».

Une hypothèque jusqu’à ses 103 ans

À la longue, certaines questions deviennent des classiques. Cuisse ou poitrine ? Hublot ou allée ? Mat ou lustré ? Ces temps-ci, l’éternel dilemme « taux fixe ou variable ? » est particulièrement populaire. Car la réponse peut avoir des conséquences angoissantes comme celle de devoir encore payer sa maison passé son centième anniversaire.

Changements climatiques S’attaquer à la chaîne d’approvisionnement

On le voit bien, la Conférence des Nations unies sur les changements climatiques ne donnera pas lieu à de grandes avancées qui nous permettraient d’espérer le ralentissement du réchauffement planétaire à court terme. La COP27 a toutefois permis à certaines entreprises québécoises actives dans la transition énergétique et la réduction des émissions de carbone de présenter leur expertise pour faire partie de la solution de décarbonation globale de l’économie.

Des centaines de dollars offerts aux enfants et aux locataires

Les cadeaux du gouvernement n’arrivent pas au pied du sapin avec un bel emballage agrémenté d’un chou. Il faut parfois mettre des efforts pour y avoir droit. C’est le cas avec la nouvelle Prestation dentaire canadienne et le supplément unique au programme d’Allocation canadienne pour le logement adoptés vendredi, à Ottawa.

À la recherche de la parfaite boîte de prêt-à-cuisiner

La charge mentale qui vient avec l’organisation des repas, l’achat des aliments et la préparation des recettes pèse souvent lourd dans nos vies trop remplies. Même quand on éprouve du plaisir aux fourneaux. En théorie, le concept des boîtes de prêt-à-cuisiner offre donc une solution formidable.

Sélection avait une entente avec la Caisse de dépôt

Mes nombreuses sources proches du dossier me le confirment : la Caisse de dépôt a discuté sérieusement avec le Groupe Sélection, ces derniers mois, pour financer des projets de l’entreprise en difficulté. Et parmi les intervenants se trouvait le ministre de l’Économie, Pierre Fitzgibbon.

Le panier d’épicerie Cupidité et confiance

Loblaw doit dévoiler ce mercredi ses résultats financiers, qui devraient nous rappeler que les épiciers ont une très bonne année, peut-être trop bonne. La meilleure façon d’éviter les comportements abusifs des épiciers est d’avoir une surveillance appropriée, qui n’existe malheureusement pas au Canada… et les Canadiens le savent.

Plan de carrière Devrais-je retourner aux études ?

Vous envisagez de changer de carrière, ce qui vous forcerait à retourner aux études. Les implications et enjeux sont nombreux dans un contexte où votre carrière est déjà bien entamée. Vous hésitez : est-il trop tard pour effectuer un grand virage de carrière ?

Une déconfiture historique

Chers lecteurs, on est devant une affaire vraiment pas ordinaire aujourd’hui. Une affaire qui risque de devenir l’une des plus grosses déconfitures immobilières de l’histoire du Québec, ni plus ni moins.

Plus d’entrepreneurs émergents, trop de projets éphémères

Si la pandémie de COVID-19 a freiné les projets de nombreux entrepreneurs qui souhaitaient lancer leur entreprise en 2020, le nombre d’entrepreneurs émergents au Québec a augmenté de façon importante en 2021, pour atteindre le taux record de 17,6 %. Le Québec arrive toutefois derrière le reste du Canada, qui affiche un taux de 20,8 % d’entrepreneurs émergents.

Une nordicité à articuler

En dépit d’un automne étonnamment clément durant lequel l’été s’est étiré de façon tenace, l’hiver est à nos portes et va bientôt nous permettre de renouer avec la plupart des attributs qui font du Québec un État nordique. Une nordicité qui nous caractérise, nous définit et dont nous partageons plusieurs valeurs avec les pays nordiques d’Europe qui souhaitent collaborer davantage avec le Québec et ses entreprises.

Est-ce trop, 3,5 milliards en chèques ?

Le chiffre frappe l’imaginaire : 3,5 milliards de dollars en chèques aux contribuables, dont certains gagnent 100 000 $. Quelle décision électoraliste, se disent bien des Québécois, qui auraient préféré voir l’argent investi en santé ou en éducation, par exemple.