Littérature En continu

Critique de Le goûter du lion Un roman aérien et lumineux

« La vie est semblable à une bougie. Elle ne peut allumer ou souffler sa flamme elle-même », écrit Ogawa Ito. Quand un pensionnaire s’éteint à la Maison du Lion, on allume une bougie à l’entrée des lieux. C’est dans cette maison de fin de vie que se rend Shizuku, une femme à qui il ne reste plus que quelques mois à vivre.

Billet Lire un nouveau François Blais, pour la dernière fois

C’est l’évidence : on ne lit pas de la même manière un roman posthume comme Le garçon aux pieds à l’envers de François Blais que n’importe quel autre livre, surtout lorsque son auteur a lui-même pris la décision de partir, et que le roman posthume en question parle de disparition.

Salon du livre de Montréal Le roman de l’insondable de Makenzy Orcel

Cette 45e édition du Salon du livre de Montréal marque le retour attendu d’auteurs étrangers dans la métropole. À quelques jours de sa venue, nous avons joint l’écrivain Makenzy Orcel à Paris pour lui parler de son nouveau roman, Une somme humaine, qui s’est retrouvé cet automne parmi les quatre finalistes du prix Goncourt.

Salon du livre des Premières Nations Le cheerleader des littératures autochtones

« Force est de constater que les littératures autochtones, maintenant, sont partout », se réjouit l’écrivain wendat Louis-Karl Picard-Sioui. Ce qui ne signifie pas du tout que le Salon du livre des Premières Nations, dont la 11e édition se déroule jusqu’à dimanche, n’a plus sa raison d’être. État des lieux avec un directeur général qui aimerait bien que les porte-parole médiatiques se multiplient parmi les siens.

Maple de David Goudreault Reprendre du polar de la Bête

La Bête vient d’accoucher d’un rejeton, qui lui emprunte quelques traits tout en s’en affranchissant. Nom de baptême : Maple, où une prostituée en probation s’improvise enquêtrice pour enrayer les desseins d’un sadique assassin. Polar servi à la sauce Goudreault et nappé de son écriture claire-obscure, ce roman « trashicomique » fait sauter les dentiers tout en brodant dans la dentelle.