Arts visuels En continu

Musée des beaux-arts du Canada Des congédiements qui suscitent l’inquiétude

Le Musée des beaux-arts du Canada (MBAC) a congédié, la semaine dernière, la sous-directrice et conservatrice en chef du musée, Kitty Scott, le conservateur de l’art autochtone, Greg Hill, le directeur de la conservation et de la recherche technique, Stephen Gritt, et la gestionnaire principale des communications, Denise Siele. Des congédiements qui inquiètent le milieu des arts visuels et le ministre du Patrimoine canadien, Pablo Rodriguez.

Le monde en tête Un voyage en 300 coiffes

Le musée Pointe-à-Callière présente l’exposition Le monde en tête, une collection de plus de 300 coiffes du philanthrope Antoine de Galbert. Des coiffes et parures de tête qui nous font voyager aux quatre coins du monde et qui nous font comprendre pourquoi l’humanité se couvre la tête depuis des millénaires.

Enchères à New York Un Warhol vendu 85 millions

(New York) Une toile monumentale et emblématique d’Andy Warhol dans les années 60, White Disaster, a été vendue 85 millions de dollars aux enchères mercredi soir chez Sotheby’s à New York, en dessous du record de l’artiste américain.

René et Lévesque Point de mire sur René Lévesque

(Québec) L’exposition consacrée à l’ancien premier ministre québécois René Lévesque a été lancée en grande pompe mercredi devant un parterre de personnalités politiques. Une rétrospective importante qui regroupe 150 objets et photos répartis dans quatre zones : son enfance, sa carrière journalistique, son passage en politique et son héritage.

La musique inuit vient bercer le MBAM

L’art visuel des Inuit est inspiré depuis des lunes par leur tradition musicale. C’est le thème de l’exposition Tusarnitut présentée, jusqu’au 12 mars, au Musée des beaux-arts de Montréal (MBAM). Un déploiement axé sur les chants de gorge et la danse du tambour des Inuit du Canada et de toute la région circumpolaire.

Musée d’art de Joliette Six expos pour un menu de choix

Le Musée d’art de Joliette (MAJ) est une destination vivement conseillée pour les amateurs d’art cet automne. Six expositions comblent nos attentes de diversité et de substance. Avec un déploiement fascinant sur l’abstraction au Québec avant l’émergence des Automatistes, réalisé par l’historienne de l’art Esther Trépanier, un hommage mérité à Rita Letendre ou encore deux espaces consacrés à l’art autochtone.

Les somptueux tricots de Francine Vandelac

L’exposition Francine Vandelac, tricoté serré : parcours d’une vie entremaillée, présentée au centre d’art Diane-Dufresne à Repentigny, met en lumière la carrière de cette créatrice et pionnière québécoise, qui a fait du tricot un véritable produit de mode.

Centre PHI Naître et mourir en 30 minutes

Le Centre PHI présente Dernière minute, une nouvelle installation immersive du duo de plasticiens français Adrien M & Claire B. Une expérience d’immersion qui évoque la première et la dernière minute de notre vie. Une production artistique si efficace qu’elle en est déstabilisante. Cœurs fragiles s’abstenir !

Thierry-Maxime Loriot Celui qui a fait entrer la mode au musée

Plus d’un million de personnes ont déjà vu Thierry Mugler : Couturissime, qui termine sa tournée à l’étranger en prenant l’affiche au Brooklyn Museum. Il s’agit d’un nouveau grand succès pour le commissaire Thierry-Maxime Loriot, à qui l’on doit aussi l’exposition sur Jean Paul Gaultier. Portrait de l’ancien mannequin qui a créé le décor de l’émission La semaine des 4 Julie, qui a épaté Madonna et qui est « l’ami porte-bonheur » d’Isabelle Boulay.